A la cheville #2

Hello !

Après de multiples péripéties joaillières, la bague enfin est prête ! Record de fabrication pour une bague battu je pense. Mais par un beau jour d’été, euh non d’hiver plutôt, vu le soleil des deux derniers jours on y aurait presque cru, j’ai récupéré la bague entièrement terminée !

prete a etre livrée

Je vous avais montré les différentes étapes de la maquette en cire il y’a une semaine dans le premier billet de A la cheville, début d’une longue série j’espère… Car on prend vite goût à la création de bijoux. Courir dans tout paris pour faire avancer les étapes, un peu moins, mais je n’ai pas (encore) de coursier. Lire la suite

Publicités

A la cheville #1

Ca y’est le salon maison et objet est terminé ! Je peux donc enfin consacrer un article à mon petit projet du mois de janvier, dont j’avais posté quelques photos sur Instagram. The Ring. Non pas le film d’horreur, parce que moi ça me fait trop peur, mais la naissance d’une bague en forme de couronne de lauriers.  Tout a commencé en décembre par un texto : « Salut Victoria, je voudrais offrir une bague à ma copine pour nos cinq ans, pourrais tu me conseiller un joaillier ? » Après un temps de réflexion, des discussions avec une copine du CAP, je me lance, « si tu veux, ça sera moi ton joaillier ».

un peu de joaillerie

J’ai hésité, car depuis le mois de juillet, les seules limes que j’ai touchées sont celles en carton, pour me faire de jolies manucures. Et si je n’y arrivais pas ? Et si ça ne lui plaisait pas ? Je n’ai pas tout à fait le matériel adéquat pour ça, et cetera.

Mais le goût du challenge, le premier « vrai » client en dehors des membres de ma famille et la belle occasion pour ressortir mes outils ont fait pencher la balance, je me suis lancée.

Lire la suite

La panthère de Cartier

91b9qHh06aLQuoi de mieux qu’un bon livre pour s’évader, pour oublier les horreurs, les malheurs, petits ou grands du quotidien ? La liberté d’expression, d’imagination et de partage nous sont offertes à travers les bouquins depuis bien plus longtemps que les écrans et parfois ça fait du bien de prendre le temps, justement, de lire un bon roman.

C’est une biographie, plus qu’un roman, que je vous propose de découvrir aujourd’hui, mais c’est si bien conté, que l’on ne voit pas le temps passer. La Panthère de Stéphanie des Horts m’avait été conseillé à mes débuts en joaillerie, après l’avoir lu et tant aimé, je l’ai prêté à plusieurs personnes. L’histoire de la maison Cartier y est décrite à travers la vie d’une femme, Jeanne Toussaint, d’abord cocotte, avant de grimper l’échelle sociale et de devenir amante de Louis Cartier, fils du joaillier fondateur. Lire la suite