Gluten-Free brownie

Hello !

A Londres j’ai gouté un brownie sans gluten de dingue, à base de farine de chanvre… N’ayant pas de farine de chanvre sous la main (sérieusement qui a ça chez soi ?) j’ai tout de même eu envie de tester une recette gluten-free. J’adoooooore le gluten. Mais de temps en temps j’aime bien cuisiner sans farine de blé, car c’est pratique d’avoir une ou deux recettes testées et approuvées sous la main quand tu dois faire un dessert sans gluten. Ca m’est déjà arrivé, et je fais souvent des madeleines au miel. Mais le chocolat…

IMG_8239

En tombant sur une recette à base de maïzena avec une photo alléchante qui réveillait mes envies de brownie brossard (on ne se refait pas) j’ai décidé de tenté l’expérience.

Rien de très compliqué, car je n’ai pas (trop) d’ingrédients étranges de chez Naturalia chez moi. Tout se fait dans une casserole, donc même pas besoin de salir trente six bols comme dans la plupart des recettes. C’est parti :

Préchauffez le four à 180° C.

Sur feux doux ajoutez et mélangez successivement :

  • 85 g de beurre doux mais du demi-sel pourrait très bien faire l’affaire aussi
  • 150 g de sucre blanc
  • 200 g de chocolat noir

Retirez la casserole du feu puis ajoutez et mélangez successivement :

  • 2 oeufs (après avoir laissé refroidir la préparation, sinon les oeufs cuisent !)
  • 1 càc d’extrait de vanille liquide
  • 1 càs de cacao en poudre, je n’en avais pas d’amer, donc poulain grand arôme encore une fois.
  • 3 cas de maïzena.
  • 1/4 de càc de sel (ou plus : le sel se marie tellement bien au chocolat noir dans les gâteaux je trouve)

Dans un moule tapissé de papier cuisson, versez la pâte et enfournez pour une vingtaine de minutes. Une lame de couteau doit ressortir propre quand insérée au centre du brownie mais attention de ne pas trop faire cuire le gâteau sous peine d’avoir un brownie tout sec !

brownie retouché

La texture est agréable malgré l’absence de gluten, un peu « collante » peut être, mais pour un brownie ce n’est pas dérangeant, car j’aime qu’ils soient plutôt chewy. En revanche j’ai dû mettre un peu trop de farine et utiliser un moule trop grand car il était presque trop cuit. Il faut vraiment que j’investisse dans un moule carré, histoire de faire de vrais brownies ! En tout cas, accompagné d’une bonne tasse de thé, ce gâteau est idéal pour le goûter.

Bon Appétit !

Publicités

Cake aux olives, lardons et chèvre.

Hello !

Pour bien démarrer ce vendredi, je vous propose une recette salée pour changer. Avec le week-end qui arrive et surtout les beaux jours qui approchent, cette recette est parfaite pour les apéros ou les pic-nics printaniers. Je propose la version classique ici, mais on peut jouer avec les garnitures, en mettant différents fromages, de la tomates séchées, du poulet… Tout ce qui vous plait ! J’ai réalisé ici une version lactose-free et c’est plutôt réussi : moelleux et savoureux à souhait. (Je considère que le fromage de chèvre est adapté à un régime sans lactose, après à vous de voir.)cake aux olives Lire la suite

Rochers à la noix de coco

Hello !

Le mercredi c’est pâtisserie ! Bon il n’y a que le fait que ça rime de vrai dans cette phrase, car chez moi c’est plutôt le dimanche… Mais récemment, j’ai fais deux fois en une semaine cette recette simplissime, dévorée en un rien de temps. Je me devais donc de la partager avec vous, surtout si vous avez un faible pour la noix de coco. Trois ingrédients, un bol, un fouet, un four et le tour est joué !rochers coco Lire la suite

Une tuerie de brownie

Hello !

Pour moi, Brownie rime avec Brossard. Alors quand j’ai décidé de me lancer dans la confection de mon tout premier brownie il y a deux semaines, j’espérais tomber sur quelque chose d’aussi industriellement bon. Malheureusement, j’ai suivi un peu bêtement une recette proposée sur instagram, en me disant tient c’est drôle y’a pas d’oeuf. Résultat, on était loin du brownie. Après avoir cherché des recettes sur internet, je confirme la présence d’oeufs est obligatoire. Enfin il doit bien y avoir des recettes de brownie vegan-paléo-régimo-je-sais-quoi sans oeuf, mais ce n’est pas l’effet recherché aujourd’hui. Le brownie c’est du sucre, du beurre, du chocolat et des oeufs en majeur partie. Miam ! Donc rebelote ce soir, avec cette fois une recette américaine, car à chaque pays sa spécialité chocolatée… Mission accomplie, avec ici un brownie intense en chocolat, un peu collant – fudgy pour les intimes – et un équilibre salé-cacaoté intéressant.

IMG_4265 Lire la suite

L’Angolo 42

Je vous emmène au restaurant italien cette fois. Je suis une passionnée de pizza, de pasta et un bon tiramisu n’est pas de refus non plus. L’Angolo a ouvert il y a quelques années dans le cinquième à Paris et depuis toutes les personnes du quartier en parlent. La déco est sympa, les plats sont bons, le service plutôt rapide, alors pour une soirée entre amis ou en amoureux, on est bien loti. On peut aussi prendre des pizzas à emporter, pour les soirées DVD de luxe quand on a pas envie de pizza surgelée…

angoloDans une salle chaleureuse mélangeant moulures, briques, tons blancs et ocre, les tables sont éclairées par de grands luminaires industriels. Un mix de styles réussi qui donne l’impression d’être à la maison et pousse à prendre son temps. Les propriétaires sont italiens, et vous présentent la carte en italien puis en français ce qui offre une touche d’authenticité.

Des bruschettas, de la mozzarella di Buffala ou des légumes grillés sont proposés en entrée, puis une grande carte de pizza, de pâtes ou d’escalope assure un choix qui plaira à tous. Les portions sont généreuses et savoureuses, le seul bémol pouvant être la quantité de sel ou d’ail parsemé sur les plats… Vampires éloignés pour la soirée garanti !

S’il vous reste un petit creux après ces assiettes généreuses, le tiramisu maison est une tuerie. Couvert de chocolat en poudre ou de chocolat fondu, au choix, je vous garanti qu’il n’en restera pas… D’ailleurs j’aime « juger » un restaurant italien sur ses pizzas, mais le tiramisu est aussi un élément clef dans ma note finale. Ici je mettrai un 8,5/10 (comme dans un dîner presque parfait !) pour cause de gnocchis au pesto trop aillé… La prochaine fois je testerais bien les lasagnes au sanglier, saveurs assurées !

Un conseil, réservez si vous souhaitez essayer l’Angolo, car c’est systématiquement bondé en soirée…

L’Angolo 42

42 rue Broca

75005 Paris

Le Square Trousseau

Dimanche midi, j’ai déjeuné dans le 12ème arrondissement de Paris au Square Trousseau. L’anniversaire d’une grand-mère, est une belle occasion de se retrouver autour d’une grande tablée je trouve. Donc pour célébrer dignement cette nouvelle année, c’est dans un bistrot au charme rétro que nous avons réservé. Si on ne tourne pas la tête vers la fenêtre on se croirait bloqué à une autre époque. Les peintures crème, les grands miroirs, les vieux tableaux et la lumière chaleureuse qui se dégage des petites appliques en verre nous proposent une parenthèse hors du temps. J’adore ce type de restaurant, et fort heureusement il y en a plusieurs dans le cinquième arrondissement. A défaut de m’y régaler souvent, je suis toujours ravie de passer devant ou d’en reconnaître certains dans des films français.

DSC04849

La carte est assez classique, avec quelques mets revisités, mais tous les plats sont savoureux et équilibrés. Souvent noyés dans des sauces ou bien trop gras, les plats de bistrots ne sont pas toujours très relevés, le goût étant assuré par le beurre et l’huile. Ici, il y a un petit twist qui modernise la cuisine française, et j’aurais aimé goûter de nombreux plats proposés. Lire la suite

Cookies aux smarties

A peine quatre mois que ce blog est né, et je vous propose déjà une deuxième recette de cookies. Monomanie ? Probablement un peu oui. Mais là, j’ai trouvé un ingrédient qui change tout (non pas les smarties) et qui rend les cookies chewy à souhait… Enfin soyons honnêtes, les smarties c’est plutôt sympa aussi.

IMG_4025
Mon amour pour les cookies a débuté à la cantine de mon collège aux Etats-Unis. Le midi, c’était (vraiment trop) souvent part de pizza puis cookies géant aux M&Ms en dessert. Oui, je sais, on a vu plus sain. Mais à l’âge de douze ans, avec des heures de danse classique chaque semaine, j’aurais eu tort de me priver… Bon aujourd’hui c’est une autre histoire, j’aime toujours autant les pizzas et les cookies, mais j’essaie d’être raisonnable. J’essaie donc de recréer ces fameux cookies de Proust, dont ceux de Subway se rapprochent, avec des ingrédients que je choisis, car les cookies hors de prix décongelés plein de conservateurs, non merci. Après des années de quête, je pense me rapprocher un peu plus de la recette parfaite !  Lire la suite

Mes madeleines préférées

Parmi les pâtisseries que je préfère cuisiner, les madeleines sont très bien placées. A l’eau de fleur d’oranger, au miel ou au zeste de citron, je pense avoir testé pas mal de variantes qui me plaisent toutes autant les une que les autres. Si Marcel Proust les aimait trempées dans une tisane de verveine, je les aime accompagnées d’une bonne tasse de thé. La verveine me plait bien aussi, surtout si elle est cueillie dans mon jardin noirmoutrin, mais je la réserve pour après le dîner… Ces petits gâteaux à bosse font aussi très bien l’affaire, lors de mes (trop récurrents) petits déjeuners pris en courant entre l’appartement et le métro. Marmotte un jour, marmotte toujours.

IMG_3555

Si la préparation de la pâte est plutôt rapide, le temps de repos et les multiples plaques à faire cuire m’empêchent de faire des madeleines aussi souvent que je le souhaiterai. Je préfère préparer, enfourner et vaquer à mes occupation avant le goûter/dîner plutôt que de revenir toutes les 10 minutes.

Sans plus attendre, voici ma recette fétiche, car les madeleines sont délicieuses malgré une quantité de beurre faible, contrairement à d’autres recettes… Lire la suite

Gâteau de Santiago

Je ne suis pas parti au Chili pendants les vacances, mais depuis quelques années je fais ce gâteau sans gluten et sans lactose quand une envie d’amande me prend. Découvert lors d’un dîner où j’étais invitée, je me suis empressée de demander la recette. Quelle ne fut pas ma surprise, de découvrir une liste de quatre ingrédients seulement.

IMG_3884

Lire la suite

Fondant au chocolat (comme les Gü)

Bonne année !

C’est en dégustant un fondant au chocolat que j’ai célébré les douze coups de minuit. Quoi de mieux, pour terminer 2014, après une grosse raclette ?

IMG_7103

Normalement, les fondants ne sont pas des gâteaux que je cuisine. Mon coeur appartient au moelleux depuis toujours, et je n’ai jamais réussi à terminer un fondant au restaurant. Les ramequins Gü sont les seuls à avoir le droit de passer la porte de mon four, et je triche toujours en les laissant cuire plus longtemps qu’indiqué. Ma soeur m’a proposé de faire ces fondants hier, parce qu’ils avaient remportés tous les suffrages lors de sa dernière soirée. En me soutenant qu’ils n’étaient pas trop chocolatés, j’ai accepté. Lire la suite