L’Angolo 42

Je vous emmène au restaurant italien cette fois. Je suis une passionnée de pizza, de pasta et un bon tiramisu n’est pas de refus non plus. L’Angolo a ouvert il y a quelques années dans le cinquième à Paris et depuis toutes les personnes du quartier en parlent. La déco est sympa, les plats sont bons, le service plutôt rapide, alors pour une soirée entre amis ou en amoureux, on est bien loti. On peut aussi prendre des pizzas à emporter, pour les soirées DVD de luxe quand on a pas envie de pizza surgelée…

angoloDans une salle chaleureuse mélangeant moulures, briques, tons blancs et ocre, les tables sont éclairées par de grands luminaires industriels. Un mix de styles réussi qui donne l’impression d’être à la maison et pousse à prendre son temps. Les propriétaires sont italiens, et vous présentent la carte en italien puis en français ce qui offre une touche d’authenticité.

Des bruschettas, de la mozzarella di Buffala ou des légumes grillés sont proposés en entrée, puis une grande carte de pizza, de pâtes ou d’escalope assure un choix qui plaira à tous. Les portions sont généreuses et savoureuses, le seul bémol pouvant être la quantité de sel ou d’ail parsemé sur les plats… Vampires éloignés pour la soirée garanti !

S’il vous reste un petit creux après ces assiettes généreuses, le tiramisu maison est une tuerie. Couvert de chocolat en poudre ou de chocolat fondu, au choix, je vous garanti qu’il n’en restera pas… D’ailleurs j’aime « juger » un restaurant italien sur ses pizzas, mais le tiramisu est aussi un élément clef dans ma note finale. Ici je mettrai un 8,5/10 (comme dans un dîner presque parfait !) pour cause de gnocchis au pesto trop aillé… La prochaine fois je testerais bien les lasagnes au sanglier, saveurs assurées !

Un conseil, réservez si vous souhaitez essayer l’Angolo, car c’est systématiquement bondé en soirée…

L’Angolo 42

42 rue Broca

75005 Paris

Le Square Trousseau

Dimanche midi, j’ai déjeuné dans le 12ème arrondissement de Paris au Square Trousseau. L’anniversaire d’une grand-mère, est une belle occasion de se retrouver autour d’une grande tablée je trouve. Donc pour célébrer dignement cette nouvelle année, c’est dans un bistrot au charme rétro que nous avons réservé. Si on ne tourne pas la tête vers la fenêtre on se croirait bloqué à une autre époque. Les peintures crème, les grands miroirs, les vieux tableaux et la lumière chaleureuse qui se dégage des petites appliques en verre nous proposent une parenthèse hors du temps. J’adore ce type de restaurant, et fort heureusement il y en a plusieurs dans le cinquième arrondissement. A défaut de m’y régaler souvent, je suis toujours ravie de passer devant ou d’en reconnaître certains dans des films français.

DSC04849

La carte est assez classique, avec quelques mets revisités, mais tous les plats sont savoureux et équilibrés. Souvent noyés dans des sauces ou bien trop gras, les plats de bistrots ne sont pas toujours très relevés, le goût étant assuré par le beurre et l’huile. Ici, il y a un petit twist qui modernise la cuisine française, et j’aurais aimé goûter de nombreux plats proposés. Lire la suite